Je suis un aventurier (The Far country) 1954


Test Blu-Ray - Je suis un aventurier (The Far country) 1954 - Western Movies - Blu-Ray Sidonis Calysta


Résumé : En 1896, Jeff Webster arrive à Skagway en Alaska pour vendre son bétail acheminé depuis le Wyoming. Il est accusé par le juge Gannon d'avoir porté atteinte à l'ordre public.






Western de légende
Edition spéciale
Test du Blu-Ray édité par Sidonis Calysta - Disponible


1.85 16/9 MPEG-4 AVC Video 1080p 24 images/seconde

Annoncé depuis plusieurs années chez Sidonis, repoussé plusieurs fois, Je suis un aventurier est enfin disponible chez Sidonis. Il sort en complément de trois autres collaborations Mann-Stewart déjà disponibles en Blu-Ray (Winchester'73, L'homme de la plaine chez Sidonis et Les affameurs chez Rimini éditions). Le seul western du duo restant à éditer en Blu-Ray est L'Appât (dont les droits sont détenus par la Warner Bros.).
La raison probable du premier report est que Sidonis disposait en 2017 d'un master plus ancien et qu'Universal s'apprêtait à remasteriser le film.

Nous revenons en détail sur le format d'image du film qui a fait couler beaucoup d'encres. Je suis un aventurier est sorti en juillet 1954 (à Londres), année durant laquelle Universal commençait à généraliser la production de ses films dans un format large (avec des ratios d'image compris entre 1.85:1 et 2.00:1).
Les films étaient alors diffusés dans les cinémas équipés dans ce format. Pour les autres cinémas, l'image était proposée dans un format carré (1.33:1) présentant un peu plus d'image en haut et en bas du cadre (format appelé Open Matte).
Selon Bob Furmanek de la 3D Film archive, le format original du film est un ratio d'image 2.00:1 (ratio commun avec d'autres westerns du studio tels que Les Rebelles, La Brigade Héroïque, Seul contre tous ou Chevauchée avec le diable). Le tournage a commencé le 19/08/1953, après la décision du studio de passer à des formats larges. Révolte au mexique de Budd Boetticher constituait d'ailleurs le premier western en 1953 tourné pour une sortie en 1.85:1 (format dans lequel le film vient de sortir aux Etats-Unis en Blu-Ray contrairement au DVD français).
Pour mémoire, ces différents films ont été diffusés et édités en DVD/Blu-Ray dans des formats 1.33:1.

Depuis plusieurs années, Universal restaure certains de ses films en haute définition. A cette occasion, certains d'entres eux, concernés par ces différents formats, ont été basculés sur le format large original 2.00:1 au lieu du 1.33 carré (Le secret magnifique, Taza, fils de Cochise, La Rivière Sanglante, Romance inachevée...).

Je suis un aventurier a souvent été diffusé dans un format open matte 1.33:1. Ce format était utilisé pour le DVD américain initial du film (édité en 2003).
Ce Blu-Ray propose un master au format large 1.85:1, format déjà retenu pour les différents DVD européens Universal (France, Angleterre, Espagne) et pour le disque américain sorti en 2008 (coffret James Stewart : The Western Collection) ainsi que les différents Blu-Ray.
Le Blu-Ray anglais & américain intégrait deux ratios : 1.85:1 et 2.00:1 sur deux disques tandis que l'édition allemande est en 1.85:1.
Il faut préciser que le format large n'est pas à proprement parler un recadrage de l'image. En effet, le film a été produit dans le but d'être diffusé dans ce format 1.85:1 bien que les intentions de Mann puissent être toutes autres.

Le choix d'Universal (constant depuis 2008 pour ce film) de revenir à ce format risque de décevoir les spectateurs habitué au format 1.33 (qui par définition est plus aéré). Longway du forum Western Movies pense "qu'Anthony Mann a cadré sa caméra pour du 1.37:1", de même que "dans son western précédent Les Affameurs, qui lui est du véritable 1.37:1 sans autres formats dérivés".
En conclusion, les amateurs du format 1.33:1 ont intérêt à garder le DVD américain car on ne risque pas de revoir de sitôt le film dans ce format en vidéo.

En Blu-Ray, le film est sorti chez Arrow Academy en Angleterre et aux Etats-Unis (2019) dans une copie imparfaite et en Allemagne (Explosive Media - 2020).
Le disque anglais était basé sur une restauration exclusive par Arrow (correction des couleurs et restauration par Silver Salt Restoration à Londres). Cette restauration s'appuyait sur un scan en 4K du film par Universal.
A sa sortie, le Blu-Ray anglais s'est attiré les foudres d'une partie des critiques.
L'éditeur avait précisé que le négatif original "a fait l'objet de détériorations significatives aboutissant à des fluctuations de densités excessives sur toutes les bobines, avec des impacts sur les couleurs et le détail tout au long du film. Malheureusement, aucun autre élément de pré-impression approprié n'a été conservé, de sorte qu'un travail considérable a été entrepris pour réduire les défauts tout en conservant le grain du film d'origine et les détails de l'image. Les versions DVD précédentes de Je suis un aventurier avaient également utilisé cet élément source, mais l'effet des dégâts du film a été réduit par l'utilisation du réducteur de bruit et grain par Universal, ainsi que par le travail en résolution standard".
L'édition allemande a la particularité de contenir deux master : une version de 2010 et le dernier master 4K (Source : https://www.nischenkino.de/ueber-den-todespass-the-far-country/).


Sidonis semble avoir eu accès au master utilisé pour le Blu-Ray Arrow. Le gain en définition par rapport aux DVD est faible. Rien à avoir avec l'image des Affameurs ou de films comme La Montagne Jaune ou Le Nettoyeur distribués la même année par Universal (et disponibles en Blu-Ray en Europe).
Malgré les efforts de remasterisation, le visionnage du film en Blu-Ray est un peu décevant tant le rendu général est doux. Il est peu probable que l'on ait mieux dans le futur du fait de l'état des éléments sources.
Mis à part cela, le gain est net sur les couleurs grâce à un nouvel étalonnage qui permet de profiter du Technicolor d'origine. Les couleurs demeurent cependant moins pimpantes que sur les autres westerns Universal de 1954. L'image est propre (et nous fait oublier les défauts du précédent DVD) et bien contrastée.

La mention CinemaScope présente sur la jaquette (provisoire?) est bien entendu inexacte. Le film n'ayant pas été tourné dans ledit format.

Remerciements à Link et Longway pour les captures du DVD zone 1 américain.

Comparaison Blu-Ray Sidonis (2021) / Blu-Ray Arrow 1.85 (2019)
Blu-Ray Arrow 1.85 (2019) Blu-Ray Arrow 1.85 (2019)
Blu-Ray Sidonis (2021) Blu-Ray Sidonis (2021)
(Partie gauche : Blu-Ray Sidonis (2021) - Partie droite : Blu-Ray Arrow 1.85 (2019))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray Sidonis (2021) / Blu-Ray Arrow 2.00 (2019)
Blu-Ray Arrow 2.00 (2019) Blu-Ray Arrow 2.00 (2019)
Blu-Ray Sidonis (2021) Blu-Ray Sidonis (2021)
(Partie gauche : Blu-Ray Sidonis (2021) - Partie droite : Blu-Ray Arrow 2.00 (2019))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray Sidonis (2021) / DVD Universal américain 1.33 (2003)
DVD Universal américain 1.33 (2003) DVD Universal américain 1.33 (2003)
Blu-Ray Sidonis (2021) Blu-Ray Sidonis (2021)
(Partie gauche : Blu-Ray Sidonis (2021) - Partie droite : DVD Universal américain 1.33 (2003))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray Sidonis (2021) / DVD Universal espagnol 1.85 (2008)
DVD Universal espagnol 1.85 (2008) DVD Universal espagnol 1.85 (2008)
Blu-Ray Sidonis (2021) Blu-Ray Sidonis (2021)
(Partie gauche : Blu-Ray Sidonis (2021) - Partie droite : DVD Universal espagnol 1.85 (2008))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray Sidonis (2021) / Blu-Ray Arrow 1.85 (2019)
Blu-Ray Arrow 1.85 (2019) Blu-Ray Arrow 1.85 (2019)
Blu-Ray Sidonis (2021) Blu-Ray Sidonis (2021)
(Partie gauche : Blu-Ray Sidonis (2021) - Partie droite : Blu-Ray Arrow 1.85 (2019))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray Sidonis (2021) / Blu-Ray Arrow 2.00 (2019)
Blu-Ray Arrow 2.00 (2019) Blu-Ray Arrow 2.00 (2019)
Blu-Ray Sidonis (2021) Blu-Ray Sidonis (2021)
(Partie gauche : Blu-Ray Sidonis (2021) - Partie droite : Blu-Ray Arrow 2.00 (2019))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray Sidonis (2021) / DVD Universal américain 1.33 (2003)
DVD Universal américain 1.33 (2003) DVD Universal américain 1.33 (2003)
Blu-Ray Sidonis (2021) Blu-Ray Sidonis (2021)
(Partie gauche : Blu-Ray Sidonis (2021) - Partie droite : DVD Universal américain 1.33 (2003))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray Sidonis (2021) / DVD Universal espagnol 1.85 (2008)
DVD Universal espagnol 1.85 (2008) DVD Universal espagnol 1.85 (2008)
Blu-Ray Sidonis (2021) Blu-Ray Sidonis (2021)
(Partie gauche : Blu-Ray Sidonis (2021) - Partie droite : DVD Universal espagnol 1.85 (2008))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray Sidonis (2021) / DVD Universal américain 1.33 (2003)
DVD Universal américain 1.33 (2003) DVD Universal américain 1.33 (2003)
Blu-Ray Sidonis (2021) Blu-Ray Sidonis (2021)
(Partie gauche : Blu-Ray Sidonis (2021) - Partie droite : DVD Universal américain 1.33 (2003))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray Sidonis (2021) / DVD Universal américain 1.33 (2003)
DVD Universal américain 1.33 (2003) DVD Universal américain 1.33 (2003)
Blu-Ray Sidonis (2021) Blu-Ray Sidonis (2021)
(Partie gauche : Blu-Ray Sidonis (2021) - Partie droite : DVD Universal américain 1.33 (2003))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.


1) Français DTS-HD Master Audio 2.0 48 kHz 24-bit
2) Anglais DTS-HD Master Audio 2.0 48 kHz 24-bit

La version originale est très propre. La musique est bien restituée avec une bonne dynamique. Les dialogues sont limpides et propres.

Sur la VF, les dialogues sont bons bien que moins aérés que sur la VO. La piste demeure en très bon état avec des passages musicaux et bruitages convaincants.

Sous-titres : Français non imposés

Bravo à l'éditeur qui a repris les bonus du Blu-ray Arrow à l'exception du commentaire audio.

Présentation par Bertand Tavernier (VF - 29'38 - HD - 2017)
Dans cette présentation, Bertrand Tavernier revient sur le trio Mann-Stewart et Borden Chase. Il revient sur Borden Chase et son opinion de Mann. Il dévoile ensuite l'influence du roman Les fugitifs de l'Alder Gulch d'Ernest Haycox. Puis, il analyse en détail le film, ses personnages, acteurs et la photographie. Il termine sa présentation en s'interrogeant sur le format d'origine du cadre (sans vraiment donner de réponse certaine).

Présentation par Patrick Brion (VF - 12'27 - HD - 2017)
Patrick Brion souligne les westerns de 1954 et analyse le film principalement autour des personnages et décortique quelques scènes.

Frontières américaines : Anthony Mann chez Universal (VOST - 33'10 - HD - 2019)
Dans ce document tourné pour le Blu-Ray Arrow, plusieurs historiens dont Alan K. Rode, C. Courtney Joyner, Michael Schlesinger, Rob Word, rappellent l'oeuvre de Mann, dans le film noir puis le western et les films épiques, le début de carrière de James Stewart. Ils passent en revue les films du duo en se concentrant un peu plus sur Je suis un aventurier et ses acteurs. Ils concluent sur la séparation du duo sur Le survivant des monts lointains et les films de la fin des années 1950 avec Stewart.
Un document bien documenté et synthétique mais qui s'adresse avant tout à des spectateurs découvrant le réalisateur. Les plus avertis n'apprendront rien de nouveau tant la littérature sur le sujet est abondante (et beaucoup a déjà été dit par Patrick Brion et Bertrand Tavernier sur les bonus de la collection).

L'Ouest de Mann (VF - 23'50 - HD - 2019)
Dans cette interview pour le Blu-Ray Arrow, Kim Newman revient sur les films Mann-Stewart, les différents personnages et acteurs, tout en les comparant avec d'autres films.

Bandes-annonces (VO - 2'20 - SD)
Elle est présentée au format 1.33 open matte.

DVD

Livre James Stewart de Marc Toullec (144 pages - 2021)
Sur le même format que le livre contenu dans l'édition Mediabook des Bravados, le livre est organisé autour de la filmographie westernienne de l'acteur. Il comporte environ 58 pages de texte et le reste en photos et affiches.
Un prologue (2 pages de texte) rappelle les débuts de l'acteur bien avant sa renaissance dans les westerns d'Anthony Mann.
L'auteur passe ensuite en revue Femme ou démons (4 pages), La Flèche Brisée (5 pages) puis le cycle Mann-Stewart (14 pages), Le Survivant des Monts Lointains (4 pages), les trois westerns de John Ford (11 pages), La conquête de l'Ouest (2 pages), les westerns d'Andrew V. McLaglen (7 pages), les 2 westerns avec Henry Fonda (6 pages), Le Dernier des géants (2 pages).
L'ouvrage se conclut par un épilogue (1 page) et une filmographie de l'acteur.

Chaque film est illustré avec des affiches et photos de tournage. Les écrits sont bien documentés avec des citations des protagonistes. L'ouvrage est orienté sur la production des films et moins ses thématiques.

Sur Femme ou démon, Marc Toullec met en lumière la riche année 1939 et l'arrivée de Stewart sur le projet au grand dam du studio, les relations avec Marlene Dietrich. Il aborde ensuite le travail sur le scénario de La Flèche Brisée grâce à des citations de Delmer Daves.
Sur le cycle Mann-Stewart, il analyse l'attrait de Winchester'73 pour Stewart et les modalités financières de sa participation, les intentions de Mann, le tournage puis Les Affameurs avec les difficultés d'adaptation et le choix du rôle de Stewart.
Il insiste sur le groupe d'hommes et les conséquences sur le tournage de L'appât puis les défauts du scénario de Je suis un aventurier et son accueil critique. Sur L'homme de la plaine, il révèle la coopération de James Stewart pour les cascades et l'usage du Scope.
L'ouvrage revient ensuite sur la production du Survivant des monts lointains, le désaccord entre Mann & Stewart, le tournage difficile et le flop au box-office.

Le segment sur les films de John Ford explique les relations entre les deux hommes sur Les deux cavaliers puis L'homme qui tua liberty valance. Il explique les raisons de la séquence des Cheyennes avec Stewart et Arthur Kennedy.
La partie consacrée aux films d'Andrew V. McLaglen consacre les bonnes relations entre les deux hommes.

Comme à son habitude, Marc Toullec nous abonde de citations et de faits sur le tournage. Ce livre constitue à ce titre un bon complément aux bonus vidéo.



Par Cole Armin - lundi 01 février 2021
Remerciements : Sidonis Calysta

Test Blu-Ray - Je suis un aventurier (The Far country) 1954 - Western Movies - Blu-Ray Sidonis Calysta Test Blu-Ray - Je suis un aventurier (The Far country) 1954 - Western Movies - Blu-Ray Sidonis Calysta

Test Blu-Ray - Je suis un aventurier (The Far country) 1954 - Western Movies - Blu-Ray Sidonis Calysta Test Blu-Ray - Je suis un aventurier (The Far country) 1954 - Western Movies - Blu-Ray Sidonis Calysta

Menu du Blu-Ray - Copyright Sidonis Calysta

Pour affichez les captures d'écran de ce Blu-Ray dans leur résolution d'origine, cliquez sur les images ci-dessous

Test Blu-Ray - Je suis un aventurier (The Far country) 1954 - Western Movies - Blu-Ray Sidonis Calysta

Test Blu-Ray - Je suis un aventurier (The Far country) 1954 - Western Movies - Blu-Ray Sidonis Calysta

Test Blu-Ray - Je suis un aventurier (The Far country) 1954 - Western Movies - Blu-Ray Sidonis Calysta

Test Blu-Ray - Je suis un aventurier (The Far country) 1954 - Western Movies - Blu-Ray Sidonis Calysta

Copyright Sidonis Calysta

Autres éditions de ce film chroniquées :
Je suis un aventurier (The Far country) 1954 - DVD édité par Universal Pictures (2007)

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films réalisés par Anthony Mann :
Les Affameurs (Bend of the river) 1951
Winchester'73 (Winchester'73) 1950
La Charge des tuniques bleues (The Last Frontier) 1955
L'Homme de la plaine (The Man from Laramie) 1955
L'Homme de l'Ouest (Man of the West) 1958
Two O'clock Courage 1945
La Porte du Diable (Devil's Doorway) 1950
Le Livre noir (Reign of Terror) 1949
La rue de la mort (Side Street) 1950
Incident de frontière (Border Incident) 1949
La Chute de l'empire romain (The Fall of the Roman Empire) 1964
Le Cid (El Cid) 1961
Le port des passions (Thunder Bay) 1953
Desperate 1947
L'engrenage fatal (Railroaded!) 1947
L'Homme de l'Ouest (Man of the West) 1958
Winchester'73 (Winchester'73) 1950
Du sang dans le désert (The Tin star) 1957

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec James Stewart :
La vie est belle (It's a wonderful life) 1946
Autopsie d'un Meurtre (Anatomy of a Murder) 1959
La Flèche brisée (Broken arrow) 1950
Les Affameurs (Bend of the river) 1951
Le Dernier des géants (The Shootist) 1976
Femme ou démon (Destry rides again) 1939
Le Vol du Phenix (The Flight of the Phoenix) 1965
Winchester'73 (Winchester'73) 1950
Chère Brigitte (Dear Brigitte) 1965
Rancho Bravo (The Rare Breed) 1965
Les Prairies de l'honneur (Shenandoah) 1965
Les Prairies de l'honneur (Shenandoah) 1965
Rancho Bravo (The Rare Breed) 1965
Le Survivant des Monts Lointains (Night Passage) 1957
Les 2 cavaliers (Two rode together) 1961
L'Homme de la plaine (The Man from Laramie) 1955
Les naufragés du 747 (Airport '77) 1977
Les naufragés du 747 (Airport '77) 1977
Le Lien Sacré (Made for each other) 1939
L'or du ciel (Pot o' Gold) 1941
La Flèche brisée (Broken arrow) 1950
Bandolero (Bandolero!) 1968
Fenêtre sur cour (Rear Window) 1955
Sueurs Froides (Vertigo) 1958
L'or du ciel (Pot o' Gold) 1941
Le port des passions (Thunder Bay) 1953
Le Survivant des Monts Lointains (Night Passage) 1957
Les Prairies de l'honneur (Shenandoah) 1965
Winchester'73 (Winchester'73) 1950
L'Homme qui tua Liberty Valance (The Man who shot Liberty Valance) 1962

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Ruth Roman :
Le Champion (Champion) 1949
Amère victoire (Bitter Victory) 1957

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Corinne Calvet :
La Rivière de la poudre (Powder river) 1953

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Walter Brennan :
L'homme de la rue (Meet John Doe) 1942
Quatre tueurs et une fille (Four guns to the border) 1954
La rivière sanglante (Drums Across the River) 1954
La Rivière Rouge (Red River) 1948
Le Grand passage (Northwest passage) 1940
Le Shérif (The Proud Ones) 1956
La ruée sauvage (The Texans) 1938
La Grande Farandole (The Story of Vernon and Irene Castle) 1939
Les bourreaux meurent aussi (Hangmen Also Die!) 1943
[Téléfilm]
La vieille garde (The Over-the-Hill Gang) 1969


© Copyright Western Movies 2004-2021