Alamo (The Alamo) 1960


Test Blu-Ray - Alamo (The Alamo) 1960 - Western Movies - Blu-Ray ESC Editions


Résumé : En 1836, après la rébellion de la province mexicaine du Texas, 185 civils américains, dont Davy Crockett et Jim Bowie se réfugient dans le monastère d’Alamo transformé en fort, et résistent jusqu’à la mort aux 7 000 soldats mexicains dirigés par le général Santa Anna…






Test du Blu-Ray édité par ESC Editions - Disponible

Cette édition comporte deux disques dont l'un contient la version roadshow d'Alamo.

Très attendu, Alamo arrive en Blu-Ray quelques semaines après une édition Blu-Ray allemande chez Koch Media. Aux Etats-Unis, le film a fait couler beaucoup d'encres depuis quelques années quant à l'état des éléments disponibles.

Ce double Blu-Ray comporte deux versions du film : la version cinéma (disque 1) et la version roadshow (disque 2).

2.35 16/9 MPEG-4 AVC 1080p 24 images/seconde (version cinéma)
Seule la version cinéma est en haute définition (durée : 2h41m. 56s. - voir 4 premières captures des 8 au bas de cette page).
A l'échelle des remasterisations de la MGM, la copie est relativement satisfaisante sans atteindre les sommets. On s'approche des remasterisations en 4K pour les éditions américaines en Blu-Ray de La grande évasion ou L'affaire Thomas Crown (1968).

L'image est propre mais contient quelques points blancs et tâches fréquents et des instabilités du cadre. Le résultat reste très supérieur aux DVD du début des années 2000 (à l'image plus sale).
A noter qu'au sein d'une scène quelques images peuvent se démarquer du reste de la scène. Un travail complémentaire de remasterisation aurait été nécessaire.
Le cadrage est plus large que sur les DVD.
La définition est correcte. Le grain est préservé. La palette de couleurs est plaisante et riche grâce à un nouvel étalonnage. Les contrastes réduits du DVD français sont remis à un niveau cohérent.
Au final, cette version cinéma est tout à fait satisfaisante et offre un gain qualitatif très net sur le DVD.


2.35 4/3 MPEG-2 Video 480i 30 images par secondes (version roadshow)
La version roadshow (durée : 3H21m. 52s. - voir 4 dernières captures des 8 au bas de cette page) est la version originale du film avant qu'il ne soit coupé de pas moins de quarante minutes pour la sortie générale du film. Autant dire que ces coupes ne sont pas anodines. Elle s'enrichit d'une ouverture, d'un entracte et d'une musique de fin, ce qui donne ce titre de roadshow aux côtés d'autres films à grand spectacle de l'époque (Ben-Hur, Spartacus ou Exodus).

La version roadshow, introuvable pendant des années, fut remise au goût du jour à la suite de l'identification d'une copie en bon état en 1991. Cette copie a hélas été détériorée par des traitements chimiques afin de préparer la sortie du laserdisc en 1996. Aux Etats-Unis, le restaurateur Robert A. Harris a plusieurs fois alerté l'opinion publique sur l'état catastrophique des éléments de la version roadshow. L'un des (anciens) dirigeants de la MGM a répliqué que le film n'était pas en danger.
A ce jour, le master du laserdisc est la seule copie disponible.

ESC éditions propose cette version en définition standard en bonus sur le 2e Blu-ray (à partir donc des éléments ayant servi au laserdisc). La MGM (et pas que) est coutumière de ne pas faire d'effort pour des versions alternatives (le Blu-Ray américain de Hawaii comportant la version roadshow en résolution standard).
Elle figure dans un ratio 2.05:1 4/3. Comme le dit si bien Longway sur le forum western, une projection sur un grand écran conduira à une image aux dimensions réduites du fait des bandes-noires latérales. Contrairement aux bonus qui sont en 1.33 16/9, le film est non anamorphique.
Le ratio 2.05:1 (contre 2.35:1 sur la version cinéma) ne parait pas correct. Les personnages sont trop fins car l'image est étirée en hauteur.

L'image est limitée par une définition forcément faible et des tâches fréquentes en quantité heureusement maitrisée. Les couleurs tiennent la route.

Là où le bas blesse c'est que l'édition allemande comporte la version longue en résolution 720p alternant la copie HD (de la version cinéma) et les scènes supplémentaires upscalées, le tout avec un grain homogénéisé. Ce travail d'harmonisation restera visiblement une exclusivité du disque allemand.
Dans ces conditions, le visionnage de cette copie n'est pas des plus agréables mais permet au moins de se faire une idée du travail de l'équipe.

Le site movie-censorship précise les différences entre les deux versions : https://www.movie-censorship.com/report.php?ID=3869.

Comparaison Blu-Ray ESC version cinéma (2021) / Blu-Ray ESC version longue (2021)
Blu-Ray ESC version longue (2021) Blu-Ray ESC version longue (2021)
Blu-Ray ESC version cinéma (2021) Blu-Ray ESC version cinéma (2021)
(Partie gauche : Blu-Ray ESC version cinéma (2021) - Partie droite : Blu-Ray ESC version longue (2021))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray ESC version cinéma (2021) / DVD MGM français (2000)
DVD MGM français (2000) DVD MGM français (2000)
Blu-Ray ESC version cinéma (2021) Blu-Ray ESC version cinéma (2021)
(Partie gauche : Blu-Ray ESC version cinéma (2021) - Partie droite : DVD MGM français (2000))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray ESC version cinéma (2021) / DVD MGM américain (2000)
DVD MGM américain (2000) DVD MGM américain (2000)
Blu-Ray ESC version cinéma (2021) Blu-Ray ESC version cinéma (2021)
(Partie gauche : Blu-Ray ESC version cinéma (2021) - Partie droite : DVD MGM américain (2000))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray ESC version cinéma (2021) / Blu-Ray ESC version longue (2021)
Blu-Ray ESC version longue (2021) Blu-Ray ESC version longue (2021)
Blu-Ray ESC version cinéma (2021) Blu-Ray ESC version cinéma (2021)
(Partie gauche : Blu-Ray ESC version cinéma (2021) - Partie droite : Blu-Ray ESC version longue (2021))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray ESC version cinéma (2021) / DVD MGM français (2000)
DVD MGM français (2000) DVD MGM français (2000)
Blu-Ray ESC version cinéma (2021) Blu-Ray ESC version cinéma (2021)
(Partie gauche : Blu-Ray ESC version cinéma (2021) - Partie droite : DVD MGM français (2000))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray ESC version cinéma (2021) / DVD MGM américain (2000)
DVD MGM américain (2000) DVD MGM américain (2000)
Blu-Ray ESC version cinéma (2021) Blu-Ray ESC version cinéma (2021)
(Partie gauche : Blu-Ray ESC version cinéma (2021) - Partie droite : DVD MGM américain (2000))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.


Version cinéma
1) Français DTS-HD Master Audio 2.0 48 kHz 24-bit
2) Anglais DTS-HD Master Audio 5.1 48 kHz 24-bit
3) Anglais Dolby Digital 2.0 192 Kb/s. 48 kHz

La version originale est proposée en 5.1 et stéréo. La piste musicale mémorable de Dimitri Tiomkin profite de ce mixage en 5.1. Les dialogues sont clairs et amples. La musique bénéficie d'une belle dynamique.

La version française est bonne. La musique est en très bon état. Les dialogues n'ont pas la même dynamique que sur la version originale.

Notons qu'avec cette édition, les possesseurs du DVD français MGM gagneront des sous-titres français sur le film et la piste originale en 5.1.


Version roadshow
1) Français Dolby Digital 2.0 192 kb/s. 48 kHz
2) Anglais Dolby Digital 2.0 192 kb/s. 48 kHz

La version originale se montre propre. La dynamique est limitée. La piste est empreinte d'un léger souffle.
Bonne nouvelle : la version roadshow est aussi incluse en VF. Les dialogues sont en bon état comme sur la version cinéma. En revanche, la piste contient du souffle.

Sous-titres : Français non imposés (sur les deux versions)

L'éditeur offre un bel écrin au film qui a son importance dans la carrière de Wayne et dans le genre. Plusieurs suppléments ont été produits spécialement pour cette édition. Dans l'ensemble, les documents sont complémentaires.

Disque 1 (version cinéma)
La passion d'Alamo avec Jean-François Giré (VF - 38'13 - HD - 2021)
Avec un certain enthousiasme, Jean-François Giré admet d'emblée qu'Alamo est l'un des trois films qui lui a fait aimer le western. Il décrit l'intérêt de John Wayne pour le projet, l'ampleur du film, la réalisation, les différences avec l'histoire, les autres films sur le fort Alamo, le personnage de Davy Crockett, les relations entre les personnages, la venue de John Ford sur le tournage, la vision du Mexique, la photographie de William H. Clothier, la musique, l'accueil du public et des critiques, les diffusions télévisées et la version roadshow.
Une présentation passionnée qui se suit bien et sans temps mort. L'historien offre une belle réhabilitation du film.
Les plus aguerris n'apprendront rien de nouveau.

Disque 2
Version roadshow (VOST - 201'52 - SD - 1992)

John Wayne et Alamo - making of (VOST - 67'55 - SD - 1992)
Proposé sur le laserdisc original (et sur les DVD MGM avec une durée amputée d'un tiers et sans sous-titre), ce documentaire rétrospectif fait intervenir Michael Wayne, Frankie Avalon, Budd Boetticher, Linda Crista, William H. Clothier. Ils discutent le projet avorté à la Republic, le choix des lieux de tournage, quelques anecdotes de tournage, l'arrivée de John Ford sur le tournage, les scènes d'action, la campagne marketing le tout avec de rares images du tournage.

John Wayne mon père - entretien avec Patrick Wayne (VOST - 32'35 - HD - 2021)
Les sous-titres français sont imposés et incrustés dans l'image.
Ce document exclusif tourné pour ce Blu-Ray permet au fils de l'acteur de se remémorer le tournage du film alors qu'il était étudiant. Il aborde aussi les films avec John Ford, le budget du film, Richard Widmark, l'influence de Ford, William H. Clothier, le tournage au Texas, Les bérets vers et les derniers mois de John Wayne.
Un témoignage touchant sur John Wayne, agrémentés de quelques photos de tournage pertinentes.

Un musée pour John Wayne (VOST - 9'50 - HD - 2021)
Les sous-titres français sont imposés et incrustés dans l'image.
Ce document produit spécialement pour le Blu-Ray français nous propose une visite du John Wayne Birthplace museum en compagnie du directeur du musée. Il montre plusieurs objets personnels de l'acteur et révèle quelques anecdotes de rencontre avec des acteurs et du tournage d'Alamo.

Galerie de photos (0'57 - HD)

Bande-annonce (VO - 3'25 - SD 4/3)

Livret

Par Cole Armin - lundi 21 juin 2021
Remerciements : ESC Editions

Test Blu-Ray - Alamo (The Alamo) 1960 - Western Movies - Blu-Ray ESC Editions Test Blu-Ray - Alamo (The Alamo) 1960 - Western Movies - Blu-Ray ESC Editions

Test Blu-Ray - Alamo (The Alamo) 1960 - Western Movies - Blu-Ray ESC Editions Test Blu-Ray - Alamo (The Alamo) 1960 - Western Movies - Blu-Ray ESC Editions

Test Blu-Ray - Alamo (The Alamo) 1960 - Western Movies - Blu-Ray ESC Editions Test Blu-Ray - Alamo (The Alamo) 1960 - Western Movies - Blu-Ray ESC Editions

Test Blu-Ray - Alamo (The Alamo) 1960 - Western Movies - Blu-Ray ESC Editions
Menu du Blu-Ray - Copyright ESC Editions

Pour affichez les captures d'écran de ce Blu-Ray dans leur résolution d'origine, cliquez sur les images ci-dessous

Test Blu-Ray - Alamo (The Alamo) 1960 - Western Movies - Blu-Ray ESC Editions

Test Blu-Ray - Alamo (The Alamo) 1960 - Western Movies - Blu-Ray ESC Editions

Test Blu-Ray - Alamo (The Alamo) 1960 - Western Movies - Blu-Ray ESC Editions

Test Blu-Ray - Alamo (The Alamo) 1960 - Western Movies - Blu-Ray ESC Editions

Test Blu-Ray - Alamo (The Alamo) 1960 - Western Movies - Blu-Ray ESC Editions

Test Blu-Ray - Alamo (The Alamo) 1960 - Western Movies - Blu-Ray ESC Editions

Test Blu-Ray - Alamo (The Alamo) 1960 - Western Movies - Blu-Ray ESC Editions

Test Blu-Ray - Alamo (The Alamo) 1960 - Western Movies - Blu-Ray ESC Editions

Copyright ESC Editions

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec John Wayne :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Richard Widmark :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Laurence Harvey :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Frankie Avalon :




© Copyright Western Movies 2004-2021